Forum de l@ S@v@ne

On ferme. :-)
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Conseil d'administration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ben
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2395
Age : 47
Localisation : Les Collines
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Le Conseil d'administration   Ven 9 Fév - 23:23

Au niveau de son statut, le Standard est organisé sous forme de société anonyme depuis 1988. Jean Wauters en assura sa présidence. Le 17 juin 1998, André Duchêne lui succède tandis que Robert Louis-Dreyfus, président d'Adidas et de l'Olympique Marseille, annonce son entrée dans le capital du club. Outre André Duchêne, il rejoint le diamantaire anversois Robert Lesman. Les deux hommes cherchaient depuis plusieurs mois un nouveau partenaire pour recapitaliser un Standard au bord du gouffre. Reto Stiffler (administrateur d'Eric Soccer), Martin Steinmeyer et Maurizio Delmenico accompagnent Louis-Dreyfus au Conseil d’administration où siège encore l’avocat Jean-Marie Defourny, le plus ancien administrateur du club.

Mais si cela prend encore un peu de temps, la volonté de tourner les pages du passé semble bel et bien réelle dans le chef des nouveaux investisseurs.
En octobre 2000, la presse a vent de l’éviction prochaine d’anciens administrateurs. “Si l'on veut me voir partir, il faudra me mettre dehors. Moi, en tout cas, je n'entends pas démissionner. Si les autres administrateurs veulent me voir partir, ils devront me le signifier de vive voix”, clame Jean-Marie Defourny, dans Le Soir du 18 octobre 2000.
Ce sera le cas. Defourny s’efface le 30 octobre 2000. Reto Stiffler succède à la présidence à André Duchêne, démissionnaire et qui devient président d'honneur à l'instar de Jean Wauters.
Comme annoncé par la presse, des personnalités politiques liégeoises font leur entrée au Conseil d’administration : Robert Collignon (PS), Jean-Pierre Grafé (PSC), Jean-Marie Fontenoy (PRL) et Louis Smal, syndicaliste métallo de la CSC. Ils n’arrivent pas comme bailleurs de fonds, mais plutôt pour assurer les relations avec les pouvoir locaux. Un ‘ancrage liégeois’, selon l’expression entendue à l’époque.
Ils disent qu’ils ne viennent pas pour être des marionnettes. Je suis curieux de voir les responsabilités qu’on acceptera de leur confier”, s’amuse Pierre Delahaye dans le Foot Magazine du 22 novembre 2000.

Pourtant, d’après Stiffler, tout va bien. Le 9 mai 2001, il déclare au journal Le Soir: “Nous sommes désormais onze à table. Le courant n'est jamais aussi bien passé entre nous.”
Onze ? Faisons le compte : Louis-Dreyfus, Stiffler, Lesman, Steinmeyer, Delmenico, Collignon, Grafé, Fontenoy et Smal. Ca fait neuf. Fin 2000, l’avocat Jean-Louis Dupont est aussi entré au sein du Conseil d’administration qui a bien besoin d’un juriste dans les bras de fer qui l’opposent, notamment, à la Ligue Pro en matière de droits tv. Et le 11e larron, c’est l’oncle d’Amérique et ami de Louis-Dreyfus, Tom Russel. Le Français lui a cédé une courte majorité de ses parts. Une simple astuce car un règlement de l’UEFA interdit en effet à deux clubs ayant un même propriétaire de participer à la même compétition européenne. Ce cas de figure aurait donc pu se produire avec le Standard et l’Olympique de Marseille, appartenant tous deux à RLD.
A ces administrateurs, il faut ajouter la présence régulière de l’un ou l’autre expert, comme le comptable attitré de Robert Louis-Dreyfus. Et, bien entendu, l’omniprésent Luciano D’Onofrio qui ne peut toutefois occuper aucune fonction officielle au Standard vu son activité d’agent de joueurs. “Je ne participe aux réunions du Conseil d’administration qu’en tant… qu’invité”, disait-il à Foot Magazine le 11 octobre 2000, soit trois semaines avant la redistribution des cartes.

_________________


Dernière édition par le Dim 6 Jan - 0:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ben.populus.org
Ben
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 2395
Age : 47
Localisation : Les Collines
Date d'inscription : 16/12/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil d'administration   Ven 9 Fév - 23:25

Le réel pouvoir décisionnel est naturellement entre les mains des financiers du club, à savoir Louis-Dreyfus et ses proches, dont D’Onofrio.
Cela me paraît normal que, dans une société anonyme, ceux qui risquent leur argent indiquent le cap à suivre et que des administrateurs ne s'y opposent que pour des raisons objectives ou valables, légales ou financières”, explique Jean-Louis Dupont, au Soir, le 9 novembre 2002. Jean-Pierre Grafé, ajoute dans le même article : “Si Louis-Dreyfus, le bailleur de fonds principal, ne marque pas son accord, les décisions passent difficilement au conseil d'administration. Mais il reste très attentif aux relations avec les pouvoirs locaux.
De 11 personnes, le CA passera à 12 en janvier 2003, avec l’arrivée du docteur Jean-Yves Reginster, chargé des relations avec l'université de Liège qui va prendre en charge le suivi médical des joueurs.

Réduction progressive

Et puis ? Le nombre de membres va progressivement se réduire. Louis Smal prend la tête de l’asbl ‘La Famille des Rouches’ le 4 avril 2001. Le 8 janvier 2003, Robert Lesman démissionne du Conseil d’administration. Un homme dont Luciano D'Onofrio disait dans Le Soir du 21 mars 2002 "qu'à lui seul, Robert Lesman, qui nous est toujours resté fidèle malgré l'insistance pressante du FC Brugeois, a perdu à lui seul plus de 10 millions d'euros avant notre arrivée."
Les trois hommes politiques s’effacent également. Serait-ce dû au projet d’entrée en bourse du club ? Possible. Cela nécessite en effet une modification des statuts qui doit être décidée par l’assemblée générale des actionnaires. Si ce projet s’était confirmé, un nouveau conseil d’administration aurait dû être reformé. Interrogé par nos soins, Jean-Pierre Grafé nous a, par ailleurs, adressé la réponse suivante : “Je n'ai pas sollicité de renouvellement de mon mandat d'Administrateur du Standard et ai fait acter ma démission avec décharge à l'Assemblée générale extraordinaire de la SA Standard de Liège du 17 avril 2003, car je ne partageais plus la vision de la gestion financière prônée par les actionnaires du club, notamment la perspective d'une entrée en Bourse. Cette divergence de point de vue n'a altéré en rien ma sympathie pour le Standard et ma reconnaissance pour le rôle sportif et social qu'il assume au bénéfice du Pays de Liège. »

Exit, donc, l’ancrage politique liégeois au Conseil d’administration du club. Lorsqu’il évoque la perquisition du 19 mai 2004 au club, Pierre François déclare ceci à Foot Magazine : “A l’époque où notre Conseil d’administration comprenait les représentants du monde politique liégeois, personne ne s’était posé la question [NDLA : de l’origine des fonds du club]. Maintenant qu’ils n’y sont plus, un dossier s’ouvre concernant les années 1998, 1999 et 2000 (…) C’est curieux. Qui en veut au Standard ? ” La question reste posée à ce jour.

Luciano D’Onofrio, lui, fait une entrée officielle au Conseil d’administration le 1er septembre 2004 (lire par ailleurs) tandis que Maurizio Delmenico, pour sa part, démissionne le 22 février 2005.
Aujourd’hui, lorsqu’on consulte le site officiel, on y trouve la composition suivante : Reto Stiffler, président, Lucien D’Onofrio, vice-président et Robert Louis-Dreyfus, administrateur.
De 12 personnes, on serait donc passé à trois. Vous avez dit 'concentration du pouvoir' ?
__________

Pour accéder aux autres parties du dossier :

La page home du dossier
Introduction
Index alphabétique
La liste des mises à jour
Les acteurs
Les statistiques
Un bilan en questions
La chronologie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.ben.populus.org
 
Le Conseil d'administration
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Démissions au sein du conseil d'administration du SCB
» Tiens, Dintrans et Garuet quittent déjà le conseil d'administration
» HAC HANDBALL
» Armandie Développement - Petit Bleu
» [Actualité] Lotus, news from Ethel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de l@ S@v@ne :: Standard : les années Louis-Dreyfus-D'Onofrio © :: Les acteurs ©-
Sauter vers: